Ce débat est le vôtre

Bienvenue sur le site du futur débat public sur le projet de nouvelle entrée ouest de Saint-Denis, dit « Neo ». La Commission nationale du débat public a été saisie le 15 juillet 2019 par la maîtrise d’ouvrage de ce projet (la Région Réunion, la ville de Saint-Denis et la CINOR) et a décidé d’organiser un débat public. Ce débat est confié à une commission particulière (CPDP) à ce stade composée de Renée Aupetit, Dominique de Lauzières et de moi-même. D’autres citoyens la compléteront ultérieurement, avant l’ouverture du débat public.

Le débat public est une procédure qui se situe très en amont dans la vie d’un projet, à un moment où tout peut être débattu (dont l’opportunité même de faire le projet) et où toutes les options sont encore possibles. Afin d’offrir le meilleur cadre au débat, nous avons choisi d’innover en nous appuyant sur les citoyens du territoire dès sa préparation : il s’agit d’aller plus loin encore dans la participation citoyenne en co-construisant avec le territoire les modalités même du débat public sur le projet Neo.

Le rôle de la Commission particulière sur le projet Neo est de préparer et d’animer le débat, ainsi que d’en restituer les conclusions.

Préparer le débat : La préparation est une phase essentielle dans un débat public. Cette phase doit permettre d’identifier au mieux les principales controverses soulevées par le projet ainsi que les publics les plus concernés afin de mettre en place les dispositifs les plus adaptés (réunions publiques, ateliers thématiques ou tout autre dispositif innovant). Cette phase sera donc co-construite grâce à une conférence de citoyens.

Animer le débat : Durant le débat, qui devrait se dérouler sur plusieurs semaines après les élections municipales de 2020, nous veillerons à conjuguer la recherche d’une mobilisation large afin de faire le « tour des arguments » avec la mise en place d’une véritable délibération, afin que les arguments se confrontent les uns aux autres. Nous veillerons également à l’application de tous les principes du débat public défendus par la Cndp, dont la transparence de l’information et l’équivalence de traitement puisque toute personne doit pouvoir participer, quel que soit son statut.

Barachoix

Restituer le débat : Deux mois après la fin du débat, nous publierons un compte-rendu qui fera état du déroulé du débat ainsi que des arguments échangés (la « cartographie des arguments »). Ce compte-rendu apportera un éclairage qualitatif à la maîtrise d’ouvrage qui publiera sa décision concernant les suites à donner au projet dans les trois mois qui suivront la publication de ce compte-rendu.

Ce débat sera riche. Nous sommes sur un territoire qui a une forte expérience participative et nous travaillerons avec les nombreuses instances citoyennes locales. Ce débat sera utile. Car les décisions ne sont pas prises comme en témoignent les nombreuses options étudiées par la maîtrise d’ouvrage. Enfin, ce débat sera inclusif et innovant :  il est co-construit pour et avec le public, parce que ce débat est le sien, il lui appartient.

Floran Augagneur
Président du débat public sur le projet Neo

Qu'est-ce que la CNDP ?

La Commission nationale du débat public (Cndp) est l'autorité administrative indépendante qui garantit le droit à l'information et à la participation du public sur les grands projets d'infrastructure ayant un impact sur l'environnement. Elle est saisie de manière obligatoire en fonction de critères et de caractéristiques des projets définis par le Code de l'Environnement.

Qu'est-ce que la CPDP ?

La CNDP a confié à une Commission Particulière de Débat Public (CPDP) le soin de préparer le débat sur le projet Neo, de l'animer et d'en restituer les conclusions. Cette Commission est présidée par Floran Augagneur, elle est actuellement composée de Renée Aupetit et de Dominique de Lauzières Elle sera complétée ultérieurement, avant l’ouverture du débat public.

Qu'est-ce que le projet Neo ?

Les maîtres d’ouvrage du projet Neo sont la Région Réunion, la ville Saint-Denis et la CINOR. Pour les maîtres d’ouvrage, le projet « d’une Nouvelle Entrée Ouest est désormais indispensable pour œuvrer à la conquête du front de mer en créant un nouveau lien entre la ville et son littoral tout en luttant contre les nuisances liées aux circulations routières ». En effet, « le projet concilie des objectifs d’aménagements urbains en lien avec le déploiement des transports en commun et des enjeux de fluidité et de sécurité du trafic ».
Un dossier préparé par la maîtrise d’ouvrage (DMO) présentant de manière exhaustive le projet Neo sera disponible prochainement sur le site du débat.
Pour plus d’informations, une synthèse du projet est disponible ici.

Qu'est-ce qu'un débat public ?

Le débat public est une procédure du code de l’environnement dont l’organisation est confiée à la Commission nationale du débat public.

C’est un dispositif de démocratie participative et délibérative en amont des décisions sur les grands projets d’aménagement. Il doit permettre de débattre de l'opportunité du projet, de ses objectifs et caractéristiques, des enjeux socio-économiques, environnementaux, et des solutions alternatives. Ainsi que de tout autre élément que le public souhaite soulever à propos du projet.

Participer au débat public est un droit garanti à tous. Il doit permettre l’accès à toute l’information concernant le projet (principe de transparence). Dans un débat public, ce n'est pas le nombre de partisans ou d'opposants au projet qui importe, mais les arguments échangés : c'est un éclairage qualitatif et non quantitatif (principe d’argumentation) sur les conditions de faisabilité sociales du projet. Tous les arguments ont la même importance et devront être pris en compte de la même manière quel que soit le statut des personnes qui les portent (principe d’équivalence).

Retour