Pourquoi une conférence de citoyens ?

Convaincue de la nécessité de co-construire avec le territoire ce débat public sur le projet Neo, la Commission a souhaité que les citoyens en définissent eux-mêmes les modalités. C’est pourquoi, pour la première fois, une Conférence de citoyens a été organisée, selon des méthodes délibératives, pour répondre aux questions suivantes : quels sont les principaux thèmes qui devront être débattus ? quels sont les publics les plus concernés et comment les mobiliser ? quels sont les dispositifs participatifs les plus adaptés ?

Les modalités issues de la Conférence de citoyens seront communiquées à partir du 4 mars.

Télécharger le compte-rendu | 31 pages (3,27 Mo)

« Un débat sur le débat »

Les missions de la conférence citoyenne ont été nombreuses :

  • Identifier les principaux sujets, thèmes, questions, controverses qui doivent être l’objet du débat ;
  • Proposer une hiérarchie entre les enjeux ;
  • Identifier tous les publics concernés ;
  • Identifier les lieux de sociabilité à investir ;
  • Définir les dispositifs participatifs à utiliser, ainsi que des éléments sur la date et les lieux des événements ;
  • Choisir lune identité visuelle pour le débat

Une conférence en deux temps

citoyens
Photo prise pendant la conférence de citoyen le 1er février 2020

La conférence de citoyen a été organisée selon des méthodes délibératives. Il s’agit d’une méthode reposant sur la séquence suivante : apport d’une information équilibrée et plurielle aux participants, travail de délibération en ateliers, puis temps de délibération et de hiérarchisation en séances plénières.

Le samedi 1er février : après une matinée consacrée à l’apport d’information sur le projet de la part de la maîtrise d’ouvrage et d’éclairage sur les enjeux de la part d’experts indépendants, les participants ont identifié les thèmes à proposer au débat et les sujets à approfondir ainsi que les différents publics à mobiliser (De quoi débattre et avec qui ?).
Consultez le programme de la journée

Le samedi 8 février 2020 : les participants se sont retrouvés le week-end suivant pour discuter des dispositifs participatifs à utiliser et des lieux du débat (Comment et où débattre ?).
Consultez le programme de la journée

Un « kit du participant » a été remis à tous les membres de la Conférence de citoyens :

Les participants à la conférence de citoyens avait également à disposition des cartes sur lesquelles étaient reportées le projet NEO de la ville de Saint-Denis.

Sept collèges

Comment a été composée cette conférence de citoyens ?

Il a été choisi de composer la conférence de citoyens à partir des instances participatives locales très actives sur le territoire (toutes composées de citoyens désignés à la suite d’un tirage au sort) complétées par trois catégories de publics directement concernés par les enjeux du projet Neo : les riverains et les commerçants du Barachois, les usagers du Barachois ainsi que les usagers de la route. Ce panel ne visait pas à représenter La Réunion du point de vue statistique mais à représenter plutôt la diversité et la significativité des publics pouvant être concernés par les impacts du projet Neo. Ainsi, la conférence de citoyens était composée de résidents de l’île qui habitent, travaillent ou fréquentent le Barachois, mais aussi des automobilistes qui empruntent la route nationale et se retrouvent régulièrement bloqués dans les bouchons près du Barachois

La conférence de citoyens était donc composée de 6 collèges. Les trois premiers collèges sont composés de citoyens volontaires issus des instances participatives locales après appel à manifestation d’intérêt et en fonction des places disponibles :

  • Collège 1 : Citoyens issus de l’Observatoire des prix des marges et des revenus (OPMR)
  • Collège 2 : Citoyens issus du Conseil Consultatif Citoyen (CCC) du Conseil Régional de La Réunion
  • Collège 3 : Citoyens des Conseils Citoyens (CC) des quartiers politique de la ville de la ville de Saint-Denis

Trois autres collèges étaient composés de citoyens tirés au sort sur manifestation d’intérêt :

  • Collège 4 : Commerçants et riverains du Barachois
  • Collège 5 : Usagers de la route
  • Collège 6 : Usagers du Barachois

Compte-tenu du calendrier du projet et de son caractère structurant à long terme pour le territoire, il a été décidé d’ajouter un 7e collège :

  • Collège 7 : jeunes réunionnais, étudiants ou en formation

Composition du panel et méthodologie

Les participants à la conférence de citoyens ont été recrutés sur manifestation d’intérêt suite à :

  • un recrutement in situ (sur le Barachois et dans les bouchons) ;
  • une campagne de communication sur Facebook.

Les profils suivants ne pouvaient pas faire partie de la Conférence de citoyens : les élu(e)s, ancien(ne)s élu(e)s, candidat(e)s à une élection ou membre d’un parti politique, responsables syndicaux, technicien(ne)s d’une des collectivités maîtres d’ouvrage (Région Réunion, Ville de Saint Denis ou CINOR), les personnes susceptibles d’entrer en conflit d’intérêt avec le projet compte tenu de leur activité professionnelle ou de tout autre engagement.

La parité femme-homme et l’équilibre géographique des participants ont été respectées.

Les citoyens n’ont pas été pas indemnisés pour participer aux deux journées de la Conférence de citoyens. Les frais de déplacement ont été remboursés sur la base des tarifs en vigueur.

Retour